DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : des gazaouis rendent visite à leurs proches emprisonnés

Vous lisez:

Israël : des gazaouis rendent visite à leurs proches emprisonnés

Taille du texte Aa Aa

Chose impossible depuis la prise de contrôle de l’enclave par le Hamas en juin 2007, les familles de 24 détenus en provenance de Gaza ont été autorisées ce lundi à rendre visite à leurs proches emprisonnés en Israël.

Un geste consenti par l‘état hébreu en échange de l’interruption d’une importante grève de la faim menée par des détenus de la prison de Ramon.

“Nous estimons que c’est un geste qui va dans la bon sens, et espèrons que ça va continuer. Il essentiel que le processus avance et que toutes les familles puissent bénéficier de ce droit de visite, a déclaré le porte-parole du CICR.”

Jusqu‘à ce jour, 450 prisonniers gazaouis dits de “sécurité” étaient privés de ce droit de visite depuis plus de 5 ans. Ceux en provenance de Cisjordanie, environ 4000, ont droit à une ou deux visites par mois de leurs proches, selon les cas.

“Nous étions si heureux d’apprendre que nous pourrions rendre visite à notre fils. Mais quand nous avons appris que notre nom ne figurait pas sur cette liste, nous avons été envahis par la tristesse. Heureusement, nous faisons partie de la prochaine vague. Nous pourrons donc nous assurer qu’il va bien, après la grève de la faim qu’ils ont vécue, déclare cette résidente de Gaza.”

Un geste qui intervient 8 mois après la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit. En échange, Israël avait consenti à en faire de même pour un peu plus de 1.000 prisonniers palestiniens.