DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Hongrie protège-t-elle un ancien criminel nazi?


Hongrie

La Hongrie protège-t-elle un ancien criminel nazi?

Laszlo Csatary a-t-il bénéficié de la protection de la Hongrie? Pourquoi celui qui a été identifié par
le Centre Wiesenthal en Israël et des journalistes britanniques du Sun comme le criminel de guerre nazi le plus recherché au monde n’a-t-il pas été arrêté? L’homme de 97 ans vit sous sa véritable identité dans la capitale hongroise.
Le procureur général de Budapest a fait savoir que la justice examinerait les faits. Or, le Centre Wiesenthal affirme avoir transmis depuis l’an dernier des informations sur le passé de Csatary.

“Un procès n’aura certainement pas lieu parce qu’on est en Hongrie et qu’on le protège, affirme Serge Klarsfeld, président de l’Association des fils et filles des juifs déportés de France. La preuve, c’est que la police et la justice savaient très bien où il était et elles n’ont rien fait. Donc il n’y a pas de raison de croire qu’un procès peut avoir lieu.”

Laszlo Csatary était le chef de la police au ghetto juif de la ville slovaque de Kosice. Un chef cruel qui fouettait les femmes et leur faisant creuser des tranchées à mains nues, d’après des archives. Csatary est accusé de complicité dans la mort de 15 700 juifs, dont l’immense majorité avaient été déportés vers le camp d’extermination nazi d’Auschwitz.

Avec

Titre:
Les autorités hongroises protègent-elles Laszlo Csatary, identifié comme le criminel de guerre nazi le plus recherché? L’homme de 97 ans vivrait a Budapest depuis 17 ans

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : scènes de guerre dans la capitale