DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après ZTE et Alcatel, c'est Ericsson qui déçoit les marchés

Vous lisez:

Après ZTE et Alcatel, c'est Ericsson qui déçoit les marchés

Taille du texte Aa Aa

Au deuxième trimestre, le groupe suédois Ericsson, numéro un mondial des équipements de réseaux de téléphonie mobile, a subi à son tour l’impact du ralentissement des investissements des opérateurs de télécommunications, avec pour conséquence des résultats inférieurs aux attentes.

Après le chinois ZTE et plus récemment le franco-américain Alcatel Lucent, c’est donc le leader du secteur le suédois Ericsson qui fait moins bien que le consensus des analystes.