DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : les banques ont de plus en plus de crédits douteux


économie

Espagne : les banques ont de plus en plus de crédits douteux

Le niveau des crédits douteux dans les comptes des banques espagnoles est de plus en plus élevé : selon la Banque d’Espagne ils ont atteint près de 9% de la totalité de leur encours de crédits : 8,95% au mois de mai contre 8,72% un mois plus tôt. Ce pourcentage est le plus élevé enregistré par les banques espagnoles depuis avril 1994.

Les prêts non remboursés atteignaient en mai un montant de 156 milliards d’euros dans les comptes des banques espagnoles. En commentant ces chiffres mercredi, le nouveau gouverneur de la Banque d’Espagne a expliqué que, les banques fragiles ne le resteront pas très longtemps.

“Si une entité bancaire n’est pas assez solide, il sera procédé à sa liquidation ordonnée a déclaré Luis Maria Linde, comme nous l’avons déjà fait avec quelques unes d’entre elles pendant la crise: les caisses d‘épargne Caja Castilla La Mancha, Caja Sur, Caja de Ahorros del Mediterraneo et Unnim”.

Selon Banque centrale espagnole, les dépôts des entreprises et des particuliers ont encore diminué au mois de mai aux guichets des banques. Quand aux capitaux, ils ont fui l’Espagne en mars et en avril au taux le plus élevé depuis 1990. La seule crise de la banque Bankia, aurait provoqué en une semaine le transfert à l‘étranger de 1 milliard d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Grande Bretagne : les Jeux olympiques créent des emplois