DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kadima claque la porte du gouvernement Netanyahu

Vous lisez:

Kadima claque la porte du gouvernement Netanyahu

Taille du texte Aa Aa

Shaul Mofaz, le leader de Kadima, la formation de centre-droit israélienne, vient d’annoncer le retrait de son parti de la coalition gouvernementale. En rejoignant le gouvernement il y a deux mois, il espérait pouvoir réformer le service militaire mais le projet a finalement été rejeté par le Premier ministre Benyamin Netanyahu. Principale cible de Kadima, les juifs ultra-orthodoxes qui refusent d‘être soumis au service militiaire à 18 ans comme c’est le cas pour les autres communautés. Sous la pression de son allié ultra-orthodoxe, le parti Shass, le Premier ministre Benyamin Netanyahu a donc fait machine arrière au détriment d’une alliance avec les 28 députés de Kadima. Toutefois, il peut s’appuyer sur une confortable majorité, 66 députés sur 120, avant les prochaines élections prévues à la fin 2013. En Israël, le service militiaire est obligatoire, d’une durée de trois ans pour les garçons et deux ans pour les filles.