DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Roumanie et Bulgarie : un bilan sévère dressé par Bruxelles


Le bureau de Bruxelles

Roumanie et Bulgarie : un bilan sévère dressé par Bruxelles

Le constat est cinglant. Dans un rapport très attendu, la Commission européenne dénonce de multiples atteintes à l’Etat de droit en Roumanie. La Bulgarie – l’autre pays ayant adhéré il y a cinq ans – est elle aussi épinglée, mais c’est en premier lieu Bucarest qui inquiète :

“ Les événements en Roumanie ont ébranlé notre confiance. La contestation de décisions judiciaires, l’affaiblissement de la Cour constitutionnelle, le contournement de procédures établies et la suppression de contrôles démocratiques clé ont remis en cause l’engagement du gouvernement à respecter l’Etat de droit “ , a déclaré le président de la Commission José Manuel Barroso.

En réalité, ce rapport ne fait que confirmer un message déjà transmis au Premier ministre Victor Ponta la semaine dernière. Celui de cesser les dérives dans la guerre sans merci qu’il livre à son adversaire politique, le président Basescu, qu’il a fait destituer. Une destitution sur laquelle les Roumains doivent encore se prononcer par référendum.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Enquête de Bruxelles sur Microsoft