DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : mauvaise passe pour le secteur de la distribution


économie

Allemagne : mauvaise passe pour le secteur de la distribution

Le dépôt de bilan de Neckerman vient confirmer la mauvaise période du secteur allemand de la distribution. La société de vente par correspondance emploie 2.500 personnes.
Les difficultés de Neckerman datent déjà de plusieurs années : le groupe avait annoncé en avril 1.400 suppressions d’emplois pour permettre la survie de la société Le propriétaire de Neckerman, le fonds d’investissement américain Sun Capital Partners a décidé de fermer le robinet du financement.
“C’est la fin, affirme ce salarié de Neckerman. A 60 ans, je ne trouverai plus d’autre travail”.
“On a été extrêmement choqués, affirme une employée de 45 ans, mes genoux tremblent encore parce je ne m’y attendais pas du tout”.
“Les gens ont été choqués, ils ont pleuré, ils sont tristes déplore un autre salarié.”

Lundi dernier c’est la chaine de grands magasins Karstadt qui confirmait un plan de 2.000 suppressions de postes. En juin, la chaîne de drogueries Schlecker décidait la fermeture de 3.000 magasins : une décision qui concernait 25.000 employés. La série noire avait commencé en mai quand le géant Metro avait annoncé un plan de 900 suppressions de postes à l’horizon 2014.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Espagne : la demande faiblit pour la nouvelle émission de dette