DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jeux Olympiques : des préparations contrastées pour les athlètes


Sport

Jeux Olympiques : des préparations contrastées pour les athlètes

A une semaine des Jeux olympiques, les athlètes peaufinent leur préparation notamment la star brésilienne de natation Cesar Cielo qui a la chance de pouvoir s’entraîner à Londres. Il y a quatre ans à Pékin, Cielo avait été l’un des rares Brésilien a décrocher une médaille d’or, c‘était sur le 50 mètres nage libre. Cette année, il espère que son pays sera plus performant. “On est capable de gagner bien plus de médailles qu‘à Pékin. Donc je vais tenter de faire de mon mieux et croiser les doigts pour mes coéquipiers. Et on espère atteindre cet objectif”, explique-t-il.

En République Démocratique du Congo en revanche, les athlètes qualifiés pour les Jeux n’ont pas eu la chance de pouvoir répéter leurs gammes dans un bassin londonien. Ils sont toujours à Kinshasa et s’entraînent dans une petite piscine. “On essaye pas de voir où ça ne va pas», souligne fataliste la nageuse Mbombo Soleil. La préparation des athlètes est rendue d’autant plus difficile qu’elle se déroule dans un contexte d’instabilité en raison d’un conflit armé. Mais pas question pour Mbombo de se laisser déconcentrer. A 38 ans, elle va peut-être disputer à Londres sa dernière grande compétition.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Le PSG casse sa tirelire pour Zlatan Ibrahimovic