DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine : le dissident Ai Weiwei frappé au portefeuille

Vous lisez:

Chine : le dissident Ai Weiwei frappé au portefeuille

Taille du texte Aa Aa

15 millions de yuans, soit près de 2 millions d’euros : la justice chinoise a eu la main très lourde à l‘égard du dissident Ai Weiwei reconnu coupable d‘évasion fiscale, confirmant ainsi le jugement de première instance.

Détenu pendant près de 3 mois l’année dernière, l’artiste de 55 ans, cantonné à l’extérieur du tribunal tout au long de l’audience, ne se faisait de toutes façons guère d’illusion.

“Je pense que les efforts importants menés par la Chine ces dernières années en vue de maintenir la stabilité ont consisté à se débarrasser des personnalites gênantes qui clament la vérité haut et fort. Si quelqu’un ose donner son opinion sur ce qui se passe réellement dans ce pays, il a déjà commis un crime.”

Weiwei avait été interpelé le 3 avril 2011 dans l’enceinte de l’aéroport de Pékin, alors qu’il s’apprêtait à se rendre à Hong Kong.

Une perquisition avait été menée le lendemain à son domicile et à son atelier : ses ordinateurs, disques durs et clés USB avaient été saisis.