DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : troisième véto à l'ONU de la Russie et de la Chine

Vous lisez:

Syrie : troisième véto à l'ONU de la Russie et de la Chine

Taille du texte Aa Aa

Nouveau véto de la Russie et de la Chine à une résolution contraignante sur la Syrie, et cette fois l’exaspération est grande côté occidental.

Les quinze membres du Conseil de Sécurité se prononçaient hier sur une troisième résolution depuis mars 2011, un texte menaçant le régime syrien de sanctions, mais Moscou et Pékin ont voté contre, provoquant la colère des Américains.

Susan Rice, ambassadrice américaine aux Nations Unies :

“Il faut seulement espérer qu’un jour, avant que d’autres milliers de personnes meurent, la Russie et la Chine arrêteront de protéger Assad et permettront à ce conseil de jouer son vrai rôle”.

L’ambassadeur russe, Vitali Tchourkine, s’est justifié en expliquant que le projet occidental “ouvrait la voie” à une intervention militaire. le texte, pourtant, ne brandit que la menace de sanctions économiques.

“C’est une bataille géo-politique majeure qui se joue sur le terrain de la Syrie, a t-il déclaré, une bataille qui n’a rien à voir avec les intérêts du peuple syrien, qui se fiche d‘être l’objet de ce genre de compétition géo-politique. Donc c’est très triste”.

Qu‘à cela ne tienne, Washington a déclaré qu’il allait désormais privilégier des efforts “en dehors du Conseil” pour faire pression sur Damas et aider la population syrienne.