DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La CIJ veut que le Sénégal juge l'ancien président tchadien


Tchad

La CIJ veut que le Sénégal juge l'ancien président tchadien

Cet homme, l’ancien président du Tchad, doit être jugé ou extradé vers la Belgique. Hissène Habré, accusé de génocide et de torture par la Cour Internationale de Justice, se trouve actuellement au Sénégal.

Hissène Habré vit en exil à Dakar depuis sa chute en 1990. Selon une commission d’enquête tchadienne, son régime (1982-1990) a fait plus de 40.000 morts parmi les opposants politiques et parmi certains groupes ethniques.

Leslie Haskell, de l’ONG Human Rights Watch, se réjouit :
“Le Sénégal et l’Union Africaine ont commencé à discuter aujourd’hui à Dakar de la création d’une cour spéciale au sein du système judiciaire sénégalais pour juger Habré, et cette décision tombe au meilleur moment, je pense que c’est un tournant dans ce dossier”.

C’est un ressortissant belge d’origine tchadienne qui a pour la première fois déposé une plainte en 2000. La Belgique, elle, a saisi la Cour Internationale de Justice en 2009.

Le gouvernement sénégalais a répondu à la CIJ qu’il entendait ouvrir la procédure contre l’ancien dirigeant tchadien dans le courant de cette année.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Témoignage d'un blogueur à Damas