DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Américains restent attachés au port des armes


Etats-Unis

Les Américains restent attachés au port des armes

Les Américains tiennent au deuxième amendement de leur Constitution qui leur garantit leur droit de porter des armes, et notamment des armes à feu. Il est donc peu vraisemblable que la tragédie de Denver entraîne une modification de la loi en la matière. D’ailleurs ni Barack Obama ni son rival à la présidentielle Mitt Romney n’ont évoqué la question lorsqu’ils ont réagi au drame.

“Dans le Colorado, pour vous procurer une arme à feu, vous devez habiter dans cet Etat, avoir plus de 21 ans et passer un contrôle judiciaire, explique Richard Taylor, gérant d’un magasin d’armes à feu. Certains jours, cela prend cinq ou dix minutes, parfois cela prend plusieurs heures mais le plus souvent c’est instantané.”

Le Congrès n’a pas adopté de nouvelles lois sur le contrôle des armes à feu depuis 1994. Et une interdiction de posséder certains fusils semi-automatiques a expiré en 2004. Beaucoup de responsables politiques hésitent à aborder le sujet face au lobby puissant des partisans des armes à feu avec à sa tête la NRA.

“Je ne pense pas qu’une interdiction complète des armes à feu auraient permis d‘éviter la tragédie, estime Richard Taylor. Il aurait probablement trouvé un autre moyen de s’en procurer ou il aurait trouvé 20 litres de bouteilles à gaz auxquels il aurait mis le feu dans le cinéma, qui sait ?”

En 1999, la région de Denver avait déjà été le théâtre d’un carnage dans un lycée de Littleton, à Columbine. 12 étudiants et un enseignant avaient été tués. En Amérique, les massacres passent, la loi reste inchangée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Amérique sous le choc après le carnage lors d'une première du nouveau Batman