DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Armes chimiques: la menace brandie par Damas est "intolérable"


Syrie

Armes chimiques: la menace brandie par Damas est "intolérable"

De vives réactions se sont multipliées sur la scène internationale après la menace du régime syrien d’utiliser ses armes chimiques en cas d’intervention militaire extérieure sur son territoire. Le secrétaire général des Nations unies s’est exprimé sans ambiguité. “Il serait répréhensible de voir quiconque en Syrie envisager l’utilisation d’armes de destruction massive comme des armes chimiques, a déclaré Ban Ki-moon ce lundi. “J’espère sincèrement que la communauté internationale gardera un oeil là-dessus pour que rien de tel ne se produise”.

Plus tôt dans la journée, le ministère syrien des Affaires étrangères affirmait “qu’aucune arme chimique ou biologique ne serait jamais employée dans le cadre de la crise en Syrie”, (…) sauf en cas “d’agression extérieure”. Une annonce lourde de sens. L’Etat syrien n’est pas signataire de la convention sur les armes chimiques. C’est la première fois que Damas reconnaît posséder de telles armes.
La Grande-Bretagne a qualifié “d’intolérable” la menace brandie par Damas.
“Le régime syrien ne devrait même pas penser une seule seconde à en faire usage, ont prévenu les Etats-Unis.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : l'Europe décrète de nouvelles sanctions et accroît l'aide aux réfugiés