DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bachar al-Assad brandit ses armes chimiques "en cas d'agression extérieure"

Vous lisez:

Bachar al-Assad brandit ses armes chimiques "en cas d'agression extérieure"

Taille du texte Aa Aa

“Aucune arme chimique ou biologique ne sera jamais employée en Syrie, sauf en cas d’agression extérieure” menace le régime de Bachar
al-Assad. L’annonce faite ce lundi par le ministère syrien des Affaires étrangères est lourde de sens. L’Etat syrien n’est pas signataire de la convention sur les armes chimiques de 1992. C’est la première fois que Damas reconnaît posséder de telles armes.

“Il s’agit d’une tentative de répandre la peur, estime Nadim Shehadi spécialiste du Moyen-Orient au centre de réflexion Chatham House. Le message que nous recevons sur ces armes chimiques est: que va-t-il arriver aux armes chimiques après l‘écroulement du régime? Vont-elles se retrouver entre les mains d’Al-Qaïda? Ou des terroristes? Ou quelque chose de ce genre. Cela fait partie d’une tentative pour raviver la peur d’un après-Assad. Voilà pourquoi je suis très sceptique”.

Les Etats-Unis et Israël ont récemment fait part de leurs préoccupations concernant l‘éventuelle utilisation par le régime syrien de son arsenal chimique. Ce lundi, le chef de la diplomatie britannique a qualifié d’intolérable la
menace brandie par Damas.

Avec AFP et Reuters