DERNIERE MINUTE

La disparition d’une grande figure de la dissidence cubaine. Oswaldo Paya est décédé dimanche dans un accident de voiture. Son véhicule a quitté la route et percuté un arbre près de Bayamo dans le sud-est de l‘île. Un autre dissident est mort et deux autres personnes qui l’accompagnaient ont été blessées. Pour Elizardo Sanchez, chef de file de la commission cubaine pour les droits de l’homme, c’est une tragédie: “Oswaldo Paya était sans aucun doute la figure la plus éminente de l’opposition politique contre le régime totalitaire des frères Castro. Il était capable de recueillir plus de 20.000 signatures pour réclamer des réformes dans les lois du gouvernement cubain, c’est du jamais vu. C’est un exemple à suivre, à savoir qu’il est possible d’atteindre ses objectifs en employant des moyens non violents, comme il l’a fait.”

Cet ingénieur, prix Sakharov des droits de l’homme et inlassable défenseur de la démocratisation de l‘île est à l’initiative du projet Varela, un texte réclamant des changements politiques à Cuba. Une initiative rejetée par les autorités cubaines. Oswaldo Paya avait 60 ans.