DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le tueur présumé d'Aurora passible de la peine de mort


Etats-Unis

Le tueur présumé d'Aurora passible de la peine de mort

3 jours après la tragédie qui a coûté la vie à 12 personnes et fait 58 blessés, l’auteur présumé de la fusillade d’Aurora comparaissait pour la première fois devant la justice américaine.

Accompagné de son avocate, James Holmes a fait profil bas, se contentant de légèrement hocher la tête tout au long de la comparution qui n’aura duré qu’une dizaine de minutes à peine.

Le jeune homme de 24 ans est accusé d’avoir tiré à vue sur les spectateurs d’une salle de cinéma qui diffusait en avant-première le dernier volet de la trilogie Batman.

Sauf surprise, la procureure du comté devrait réclamer la peine de mort. Même si elle souhaite au préalable s’entretenir avec les familles des victimes.

“Une telle demande peut affecter la vie des victimes et de leurs proches pendant des années. C’est un très long processus qui aura un impact sur leur existence. C’est pourquoi il est important de les consulter avant de prendre une quelconque décision à ce sujet, a déclaré Carol Chambers.”

Lundi, des centaines d’anonymes se sont rassemblés en hommage aux victimes de la tragédie dans cette banlieue de Denver où s‘était rendu la veille le président Barack Obama.

Une quinzaine de personnes sont toujours hospitalisées dans plusieurs établissements de la région.

Quant à James Holmes dont les motivations restent encore obscures, il reste sous les verrous et à l’isolement en attendant l’audience de mise en accusation prévue le 30 juillet.

Prochain article

monde

Armes chimiques: la menace brandie par Damas est "intolérable"