DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : les mauvaises nouvelles économiques et financières s'accumulent

Vous lisez:

Espagne : les mauvaises nouvelles économiques et financières s'accumulent

Taille du texte Aa Aa

Après la région autonome de Valence et celle de Murcie, la Catalogne : région réputée la plus riche d’Espagne pourrait demander à son tour l’aide du gouvernement espagnol. Ce mardi est une journée qui vire au noir pour l’Espagne avec une nouvelle chute de l’indice Ibex de Madrid qui perd 3% en séance et des taux d’emprunt encore en hausse à l’issue de l’appel au marché obligataire du Trésor espagnol.

Et mardi comme ces dernières semaines, le souhait ardent des autorités espagnoles c’est que la BCE reprenne ses achats de dettes souveraines.
“Cette opération, la BCE et la zone euro devraient la tenter pour éviter un plan de sauvetage global pour l’Espagne, mais c’est ce qui se profile”; affirme David Jones, Stratégiste Marchés chez IG Index.

L’Espagne et son ministre de l‘économie Luis de Guindos ne veulent pas envisager un plan de sauvetage européen qui serait d’ailleurs trop coûteux pour les fonds de la zone euro. Reste donc la solution de la BCE, bien que l’institution ait arrêté depuis près de 5 mois ses achats de dettes.

Pour la presse espagnole, le gouvernement Rajoy cherche à obtenir une ligne de crédit pour gérer l’urgence et éviter un effondrement financier qui serait imminent selon le quotidien El Economista.