DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama met en garde Assad: utiliser des armes chimiques serait une erreur tragique

Vous lisez:

Obama met en garde Assad: utiliser des armes chimiques serait une erreur tragique

Taille du texte Aa Aa

Les mises en garde se sont multipliées sur la scène internationale après la menace du régime syrien d’utiliser des armes chimiques en cas d’intervention militaire étrangère sur son territoire. Celles du président américain, du secrétaire général des Nations unies, du Premier ministre israélien et, entre autres, du chef de la diplomatie britannique.

“Aujourd’hui, nous oeuvrons en faveur d’une transition pour que les Syriens puissent bénéficier d’un avenir meilleur, libre du régime Assad, a déclaré hier Barack Obama. Etant donné le stock d’armes chimiques du régime (syrien), nous ferons en sorte qu’Assad et son entourage sachent que le monde les regarde, et qu’ils devront rendre des comptes devant la communauté internationale et les Etats-Unis si jamais ils faisaient l’erreur tragique de les utiliser”
De son côté, Israël a prévenu qu’il ferait tout pour empêcher un transfert d’armes chimiques, mais aussi de missiles et de systèmes de défense anti-aérienne au Hezbollah libanais. Coincidence ou pas, un obus de mortier tiré lors des combats entre insurgés et l’armée syrienne, s’est abattu hier à quelques centaines de mètres de la frontière avec Israël.

“Les armes chimiques ne seront utilisées qu’en cas d’agression extérieure”, a prévenu le régime de Bachar al-Assad hier. L’Etat syrien n’est pas signataire de la convention sur les armes chimiques. C’est la première fois que Damas reconnaît en posséder.

Avec AFP et Reuters