DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise de la dette: l'Espagne sous pression


monde

Crise de la dette: l'Espagne sous pression

“Les taux d’emprunt de l’Espagne ne sont pas conformes à ses fondamentaux économiques” C’est ce qu’ont affirmé les ministres des finances allemand et espagnol, mardi soir, à l’issue de leur rencontre, pour tenter de rassurer les marchés.

Les deux ministres ont insisté sur l’importance de mettre en oeuvre rapidement les accords du sommet européen du 29 juin, surtout l‘établissement d’une union bancaire, avec une seule autorité de surveillance.

En effet, malgré le plan d’aide de 100 milliards à ses banques, l’Espagne est toujours dans le collimateur des marchés. Son taux d’emprunt à dix ans a atteint mardi 7,6%. Après la région de Valence, c’est au tour de la Catalogne de reconnaître qu’elle aurait besoin d’une aide du gouvernement espagnol. Et on s’attend à des demandes similaires de la part d’autres régions.

“Si la Banque Centrale Européenne n’agit pas et s’il n’y a pas de plan de sauvetage pour l’Espagne, la dernière option qu’il nous reste c’est la rupture avec l’euro avec des conséquences imprévisibles, désastreuses pour l‘économie espagnole et européenne, et une hécatombe pour l‘économie mondiale.” estime Rafael Pampillon, professeur d‘économie.

Après avoir abaissé lundi la perspective du AAA de l’Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg, l’agence de notation Moody’s s’attaque au Fonds de secours européen. Sa note AAA a elle aussi été placé sous perspective négative.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne: l'incendie dévastateur est "entré en phase de contrôle"