DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : après Berlin, Madrid vient chercher un soutien à Paris


France

Espagne : après Berlin, Madrid vient chercher un soutien à Paris

“La stabilité de la zone euro nécessite la mise en place d’un organisme unique de supervision bancaire
avant la fin de cette année”. C’est un des points essentiels du communiqué publié mercredi à l’issue de la réunion entre les ministres français et espagnol de l’Economie à Paris. L’Espagne, qui a fort affaire avec la défiance des marchés financiers est venu chercher mercredi à Paris comme la veille à Berlin le soutien de ses partenaires. Plusieurs solutions peuvent empêcher l’Espagne de s’enfoncer dans la crise.
“Nos solutions viennent de l’extérieur, explique Rafael Pampillon, professeur à la Business School de Madrid. Elles pourraient venir de la Banque centrale européenne si elle décidait d’acheter de la dette espagnole sur le second marché pour détendre les taux d’intérêt. Une autre solution c’est que le Fonds de stabilité européen achète de la dette souveraine. Sinon nous aurons un plan d’aide global. Un sauvetage de l‘économie espagnole représente beaucoup d’argent pour l’Europe”.

L’Espagne s’efforce d’enrayer la nouvelle poussée de fièvre qui a saisi les marchés financiers où les taux d’intérêt des emprunts espagnols sur dix ans s’envolent à des niveaux jugés intenables sur la durée.
Et pour l’instant, toujours aucune trace de la présence de la BCE sur le marché de la dette espagnole.

Prochain article

monde

La Corée du Nord a sa première dame