DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le tour du monde musical du Paleo


le mag

Le tour du monde musical du Paleo

En partenariat avec

Six jours et six nuits, 230 000 spectateurs, plus de 210 concerts, le Paléo Festival de Nyon vient de s’achever.

Au programme du plus grand événement musical de Suisse, le groupe français Dionysos, dont le leader Mathias Malzieu n’a pas hésité à plonger dans la foule.

Les Anglais de The Cure étaient aussi de la partie. L’indéboulonnable Robert Smith a fêté les 36 ans de son groupe.

“On ne sort pas de nouvel album mais ça n’a pasvraiment d’importance”, explique Robert Smith. J’aime bien donner des concerts. C’est peut avoir l’air bizarre mais bon, j’adore vraiment ce que je fais”.

Et si Robert Smith n’a pas changé. Sa coiffure et son maquillage non plus.

Le trio Joubran quant à lui est venu spécialement de Nazareth en Palestine. Les trois musiciens, trois frères, sont des ambassadeurs de l’oud, ce luth à manche court millénaire.

“C’est l’instrument ancien qui est à l’origine de beaucoup d’instruments que l’on connaît aujourd’hui”, souligne Samir Joubran. “L’oud est l’ancêtre de la guitare, de la mandoline. C’est un instrument qui a plus de 4500 ans. Et qui a aussi donné naissance au luth qui a lui-même donné naissance au violon”.

Et pour rester au bord de la Méditerranée, les festivaliers ont découvert Balkan Beat Box. Un groupe américano-israélien ou israélo-américain qui mélange traditions orientales, électro et rythmes balkaniques.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Quand des bouteilles font office d'instruments...