DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barroso attendu à Athènes pour soutenir les efforts de la Grèce

Vous lisez:

Barroso attendu à Athènes pour soutenir les efforts de la Grèce

Taille du texte Aa Aa

Ce jeudi, épisode important dans le dramatique feuilleton de la crise grecque: les autorités accueillent le président de la commission européenne, pour la première fois depuis 2009. José Manuel Barroso doit s’entretenir avec le Premier ministre Antonis Samaras. Cette visite est censée manifester le soutien de Bruxelles à Athènes, dans ses efforts pour réduire les déficits.

Mais pour de nombreux Grecs, ces mesures d’austérité sont de plus en plus dures à supporter, comme en témoigne Yannis Hatzisalatas, fonctionnaire au services des impôts. “Chaque mois, dit-il, on reçoit notre fiche de paie, mais on ne sait pas si on va en recevoir une le mois suivant. Chaque jour, il y a des coupes budgétaires sans qu’on sache pourquoi. On est dans le flou et on ne sait même pas si on a touché le fond. On ne sait pas si on retrouvera un jour tout ce qu’on avait avant”.

Certains Grecs restent mobilisés pour dénoncer les plans de rigueur exigés par les bailleurs de fonds. Ces plans pourraient être encore plus drastiques que ceux déjà adoptés. Les spécialistes évoquent la nécessité de nouvelles coupes dans les salaires et les retraites ainsi que des privatisations supplémentaires.

Les représentants de la Troïka (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) sont précisément sur place pour chiffrer ces nouvelles économies que le pays doit faire, en contrepartie de l’aide financière internationale. Le détail de ces économies sera présenté dans la journée aux dirigeants des partis politiques qui soutiennent le gouvernement.