DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La troïka met la pression sur le gouvernement grec

Vous lisez:

La troïka met la pression sur le gouvernement grec

Taille du texte Aa Aa

Les représentants de la troïka ont rencontré le Premier ministre Antonis Samaras vendredi à Athènes pour faire le point sur les réformes. Le gouvernement grec est pressé de trouver 11 milliards et demi d’euros d‘économies supplémentaires en 2013 et 2014, une condition nécessaire pour obtenir le versement d’une nouvelle tranche d’aide. “Le Premier ministre a été informé par les représentants de la troïka que des initiatives doivent être prises pour remettre le programme budgétaire grec sur la bonne voie », a déclaré laconiquement le porte-parole du gouvernement.

Les discussions entre Athènes et la troïka sont bien évidemment suivies de près par les investisseurs qui attendent un signe du gouvernement grec, comme l’explique l’analyste Théodore Krintas, de Attica Wealth Management : “Il est très important, pendant ces entretiens avec la troika, que les marchés aient l’assurance que le gouvernement de coalition va mettre en place les réformes et qu’il n’y aura aucune surprise. Selon moi, c’est exactement ce qu’il va se passer.”

Pour espérer rester dans la zone euro, la Grèce n’a pas d’autres choix que d’adopter de nouvelles mesures d’austérité. Celles-ci vont entraîner des coupes supplémentaires dans les retraites, les aides sociales et les dépenses médicales.