DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les créanciers de la Grèce font le point sur les nouvelles mesures de rigueur


Grèce

Les créanciers de la Grèce font le point sur les nouvelles mesures de rigueur

Les représentants de la Troïka Union Européenne-Banque Centrale Européenne-FMI ont été reçus par le Premier ministre Antonis Samaras et le ministre des Finances Yannis Stournaras. Athènes doit trouver 11,5 milliards d’euros d‘économies pour 2013 et 2014.

Une visite qui intervient au lendemain de celle de José Manuel Barroso. Le président de la Commission européenne a réclamé “des résultats” aux Grecs pour pouvoir rester dans la zone euro. Parallèlement, une possible deuxième restructuration de la dette grecque serait envisagée comme “plan de la dernière chance” par plusieurs responsables européens.

Le porte-parole du gouvernement grec a précisé que “les discussions avec la Troïka avaient également porté sur la mise en oeuvre du plan d’ajustement budgétaire”. Athènes négocie pour qu’il soit allongé de deux ans afin de redonner un peu d’air à la population soumise depuis depuis deux ans à une austérité sans précédent.

Parmi les nouvelles mesures anti-crise envisagées il y a pourtant un tour de vis supplémentaire sur les retraites et les aides sociales alors que le pays traverse une grave récession avec un chômage record.

Signe de cette grogne sociale persistante, des travailleurs de différents secteurs ont manifesté devant le parlement pour dénoncer la présence de la Troïka dans le pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Quelle météo pour les JO ?