DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La guerre civile en Syrie enflamme le Liban voisin


Liban

La guerre civile en Syrie enflamme le Liban voisin

Une dizaine de personnes ont été blessées cette nuit à Tripoli, la principale ville du Nord du Liban, lors d‘échanges de tirs entre quartiers sunnite et alaouite. L’armée a du s’interposer.

D’un côté, Bab al-Tabbaneh, un fief sunnite tenté par l’islamisme. De l’autre, Jabal Mohsen, un quartier alaouite, la minorité chiite à laquelle appartient le président syrien Bachar al-Assad.

A Tripoli, depuis la guerre civile libanaise, les flambées de violences sont récurrentes entre les deux communautés, mais elles n’avaient jamais atteint le niveau de ces derniers mois.

Depuis la mi-mai, une quarantaine de personnes sont mortes dans les combats auxquels se livrent les deux quartiers ennemis. A coups d’armes automatiques et de roquettes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'armée syrienne à l'assaut d'Alep