DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mali : le président par intérim de retour à Bamako

Vous lisez:

Mali : le président par intérim de retour à Bamako

Taille du texte Aa Aa

Après deux mois de convalescence à Paris, le président malien par intérim Dioncounda Traoré, est rentré hier à Bamako.

Le chef de l’Etat avait été victime le 21 mai dernier dans son bureau d’une agression par des manifestants qui l’avaient violemment frappé. Grièvement blessé, il avait quitté le pays deux jours plus tard pour se faire soigner en France.

De retour au Mali, Dioncounda Traoré doit désormais former un gouvernement d’union nationale exigé d’ici mardi prochain par les pays voisins.

Depuis quatre mois, le Mali est coupé en 2.
Le Nord du pays est totalement occupé par les islamistes liés à AQMI, Al-Qaïda au Maghreb Islamique.

Le nouveau gouvernement devra avoir une légitimité suffisante pour pouvoir lancer une contre-offensive dans le Nord, avec le soutien de la Cédéao, la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest.

Les chefs militaires de la Cédéao ont affirmé jeudi qu’ils étaient prêts à déployer 3 000 hommes. Ils n’attendent plus que le feu vert de Bamako et de l’ONU.