DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des nageurs en or

Vous lisez:

Des nageurs en or

Taille du texte Aa Aa

Soirée faste pour la natation française avec deux titres olympiques décrochés en moins d’une heure. C’est d’abord Camille Muffat qui remporte le 400 mètres nage libre en 4 minutes 1 seconde et 45 centièmes. Elle devance l’Américaine Allison Schmitt et la Britannique Rebecca Adlington qui était la tenante du titre. A 22 ans, la Niçoise imite une autre Française sacrée sur cette distance à Athènes en 2004, Laure Manaudou.
 
Les relayeurs français du 4 fois 100 mètres nage libre se jettent à l’eau presque dans la foulée avec à l’arrivée un exploit retentissant: une victoire au nez et à la barbe des Américains emmenés par Michael Phelps et Ryan Lochte, des Russes et des Australiens lancés par James Magnussen. Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Clément Lefert et Yannick Agnel s’imposent en 3 minutes 9 secondes et 93 centièmes.
 
Deux records du monde
 
Coup double pour Dana Vollmer qui devient championne olympique du 100 mètres papillon et qui s’empare du record du monde. L’Américaine est la 1ère femme à descendre sous les 56 secondes dans une épreuve dont elle était déjà la championne du monde en titre. La Suédoise Sarah Sjostrom échoue au pied du podium en plus d‘être dépossédée de son record du monde.
 
Cameron Van Der Burgh imite Dana Vollmer en gagnant le 100 mètres brasse tout en battant le record du monde. Le Sud-Africain s’impose en 58 secondes 46 améliorant de 12 centièmes le temps de référence établi par Brenton Rickard. Le Japonais Kosuke Kitajima, qui rêvait d’un triplé inédit chez les hommes, termine à la 5ème place.
 
La “Poulidor” touche de l’or
 
Marianne Vos remporte la course en ligne des Jeux prenant ainsi une revanche sur le sort; elle avait terminé 2ème des 5 dernières éditions des championnats du monde! La cycliste néerlandaise s’impose sur le Mall, l’avenue menant au Palais de Buckingham, après 140 kilomètres d’une épreuve disputée sous une pluie battante.
 
Elle devance au sprint la Britannique Elizabeth Armitstead, follement soutenue par le public, et la Russe Olga Zabelinskaya. Moins de réussite pour l’Américaine Shelley Odds, qui faisait partie de la bonne échappée, mais qui a été avalée par le peloton suite à une crevaison.
 
Marianne Vos avait déjà été sacrée championne olympique à Pékin il y a 4 ans, mais c‘était sur piste, à l’occasion de la course aux points. Elle était arrivée à Londres sans certitude après avoir été victime il y a quelques semaines d’une fracture de la clavicule.
 
Rhode reçue 5 sur 5
 
Kimberly Rhode décroche sa 5ème médaille à l’occasion de ses 5èmes Jeux! L’Américaine, numéro 1 mondiale, s’impose en skeet 4 ans après avoir pris l’argent dans cette même épreuve. Auparavant, elle avait été sacrée en double trap à Atlanta et Athènes et s‘était classée 3ème à Sydney.
 
En 1992, la Dream Team émerveillait le monde à Barcelone. 20 ans plus tard, leurs héritiers commencent très forts en surclassant la France 98 à 71. Les basketteurs américains s’imposent grâce à leurs stars, les Kobe Bryant, LeBron James et autres Kevin Durant. L’ailier d’Oklahoma City inscrit 22 points après avoir fini meilleur marqueur de la saison en NBA.