DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'influence de l'UE sur le scrutin en Roumanie

Vous lisez:

L'influence de l'UE sur le scrutin en Roumanie

Taille du texte Aa Aa

Les pressions européennes pour le respect de l’Etat de droit en Roumanie n’ont pas été sans conséquence sur le résultat du référendum qui s’est tenu dimanche. Un référendum annulé à cause du niveau trop faible de participation. La Commission européenne avait en effet exigé, il y a quelques semaines, le strict respect des lois constitutionnelles roumaines concernant les conditions de validité du scrutin, des dispositions que le premier ministre roumain avait tenté de supprimer….

“Je ne suis pas satisfait avec le taux de participation, explique cet homme. Les citoyens auraient dû faire leur devoir et aller aux urnes, pour voter oui ou non”.

46% des électeurs roumains sont finalement allés voter. Un résultat inférieur au seuil nécessaire pour la validation de cette consultation.
Cette femme dénonce l’appel au boycott du principal intéressé, le président Basescu.

“Le référendum a été boycotté et cela ce n’est pas la démocratie. Les citoyens auraient dû aller voter pour que l’on ait un résultat représentatif”.

Même si plus de 80% des votants se sont dits favorables à la destitution du président, Traian Basescu restera à son poste. Une bonne nouvelle pour ce roumain…

“Vraiment, je suis satisfait. C’est une décision du peuple, et je suis très satisfait. Je ne pouvais pas imaginer que l’on renverse ainsi le président”.

La crise politique est loin d‘être terminée en Roumanie. Une crise qui risque d’aggraver encore davantage les difficultés économiques du pays.