DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mitt Romney s'attire les foudres des palestiniens


Israël

Mitt Romney s'attire les foudres des palestiniens

Le candidat républicain à la présidentielle américaine de novembre n’est pas passé inaperçu lors de sa visite en Israël. Après s‘être recueilli au Mur des Lamentations, il a tenu un discours à Jérusalem en présentant la ville comme la “capitale d’Israël”.

De quoi séduire l‘électorat juif aux Etats-Unis et provoquer la colère des palestiniens. Le secrétaire général de l’OLP, l’Organisation de Libération de la Palestine a condamné ces propos purement électoraux et qui sont selon lui habituels chez les dirigeants américains en campagne.

Barack Obama avait tenu le même discours il y a 4 ans lors de la campagne présidentielle avant de se montrer plus mesuré une fois entré à la Maison Blanche. Les Etats-Unis ne reconnaissent pas officiellement Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu, leur ambassade se trouve à Tel Aviv.

Concernant l’Iran, Mitt Romney a durci le ton en estimant que tout devait être fait pour empêcher Téhéran de développer l’arme nucléaire. Il n’a exclu aucune option en rappelant le droit d’Israël à se défendre et la solidarité de l’Amérique à l‘égard de l’Etat hébreu.

Prochain article

monde

Une panne massive d’électricité frappe le Nord de l’Inde