DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : l'armée française a quitté le district de Surobi


Afghanistan

Afghanistan : l'armée française a quitté le district de Surobi

L’armée française a quitté mardi la région de Surobi en Afghanistan. Il s’agit d’une étape importante dans le processus de retrait des troupes qui doit s’achever totalement fin 2013. Une brève cérémonie de changement de drapeaux a marqué le transfert de responsabilités de cette base aux forces afghanes.

Le district de Surobi était avec la province de Kapisa et Kaboul l’un des trois principaux points de déploiement des 3000 soldats français encore présents en Afghanistan. “Petit à petit, le transfert de responsabilités s’effectue, les capacités des troupes afghanes s’améliorent et aujourd’hui, pour la zone de la Kapisa et de la Surobi, l’armée et la police afghane sont en grande capacité pour pouvoir assurer la sécurité”, souligne le commandant Eric Hauteclocque Raysz, commandant de la brigade La Fayette.

La moitié seulement des 600 militaires ayant quitté le district de Surbobi rejoindront la France dès cet été. Les autres resteront quelques mois supplémentaires en Afghanistan pour assurer des missions de maintien de la paix ou de formation des troupes afghanes. Toutes les forces combattantes françaises, soit 2000 hommes, doivent quitter le pays d’ici la fin de l’année.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"La situation humanitaire est catastrophique à Alep"