DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alep, la bataille décisive


Syrie

Alep, la bataille décisive

La bataille d’alep sera déterminante. Les rebelles en sont surs, la ville sera le tombeau du régime, et c’est pour cela qu’ils sont prèts à tout donner pour le contrôle de la deuxième ville du pays.

Avec ses deux millions et demi d’habitants, gros centre commercial et industriel, Alep est le poumon économique de la Syrie. La tenir permettrait à la rébellion d’avoir la zone protégée qu’elle réclame depuis des mois pour soigner les blessés et accueillir les déserteurs.

Ce serait aussi une voie directe vers la Turquie, située à 45 km de là, c’est là qu’est basée l’armée syrienne libre.

Un lieu hautement stratégique. Bassam Abu Abdullah, Professor, Damascus University : “Alep est vraiment une ville importante. C’est le centre économique de la syrie, et la porte vers la Turquie au nord. Si les rebelles prennent la ville, qui est près de la frontière turque, ils pourront plus facilement acheminer des armes en provenance de Turquie.”

Alep pour l’opposition syrienne, c’est comme Benghazi en Libye. La contrôler, c’est disposer enfin d’une base de combat.

Mais pour les civils la situation devient intenable. 200 000 habitants ont fui la ville, ceux qui restent font la queue des heures durant pour trouver un peu de nourriture, craignant les bombardements:

“ La situation est très grave à Alep, dit cet homme. Ils tirent des obus, ils ouvrent le feu sur nous, et nous n’avons rien ici…’”

“Nous n’avons pas de pain depuis 7 jours, je le jure, 7 jours… Pas de nourriture, même pas pour les enfants” ajoute cette syrienne.

Alep, “mère de toutes les batailles “ pour les forces gouvernementales aussi. Une défaite ici porterait un double coup à damas, psychologique et stratégique. Le régime y a beaucoup d’alliés, de puissants hommes d’affaires pouvant soutenir les efforts de guerre. D’ou sa détermination à ne pas perdre la ville.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le résultat d'UBS impacté par la mise en bourse de Facebook