DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Harcèlement de rue : les femmes témoignent


Belgique

Harcèlement de rue : les femmes témoignent

“Salope”,” chienne”, “je t’emmène à l’hôtel”, “belles petites fesses”. Toutes ces injures sont le lot quotidien des Bruxelloises et de bon nombre de femmes.

Sofia Peeters, une jeune réalisatrice a filmé ces insultes en caméra cachée dans le cadre de son projet de fin d’étude.

Cette étudiante en cinéma à Bruxelles a voulu dénoncer le machisme ordinaire qu’elle subit tous les jours.

La médiatisation de son documentaire “ Femme de la rue “ met en évidence une superposition de réalités qui a entraîné de nombreuses réactions surtout sur Twitter.

Grâce au hashtag #harcelementderue, de nombreuses personnes ont raconté leurs “mésaventures” et ont débattu sur le sujet qui fait désormais polémique.

En France, une loi sur le harcèlement sexuel a été adoptée mardi 31 juillet. En Belgique le ministère de l’Intérieur a annoncé des mesures pour reconnaître ce genre d’harcèlement. Idem pour la mairie de Bruxelles qui prévoit la mise en place d’une loi prévoyant des amendes administratives pour sanctionner ce genre de comportement.

Le harcèlement de rue ou le fait de se faire aborder, voire verbalement agresser, par des inconnus sort de l’ombre. Ce coup de projecteur permet de mettre en évidence un fait de société méconnu et en cours depuis de nombreuses années.

Prochain article

monde

En Grèce, l'extrême droite vient en aide aux plus pauvres