DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Michael Phelps dans le Livre des records


Sport

Michael Phelps dans le Livre des records

Le nageur américain devient le sportif le plus médaillé de l’Histoire des Jeux Olympiques. Il efface des tablettes la gymnaste soviétique Larissa Latynina – 18 médailles entre 1956 et 1964 – puisqu’il en est désormais à 19 podiums, dont 15 titres. Le 15ème, il l’obtient avec le relais 4 fois 200 mètres nage libre qui devance les Français emmenés par Yannick Agnel et les Chinois de Yang Sun.

Une heure plus tôt, Michael Phelps avait décroché sa 18ème médaille en prenant la 2ème place du 200 mètres papillon derrière le Sud-Africain Chad Le Clos. Une épreuve sur laquelle le Kid de Baltimore était invaincu en grande compétition depuis 12 ans!

Une mise au point et une revanche

Les accusations de dopage ne la perturbent pas; Ye Shiwen remporte le 200 mètres 4 nages 3 jours après sa victoire sur le 400 mètres 4 nages assortie d’un impressionnant record du monde. Cette fois, la jeune Chinoise, qui n’a que 16 ans, devance l’Australienne Alicia Coutts.

Allison Schmitt prend sa revanche sur Camille Muffat. L’Américaine s’adjuge le 200 mètres nage libre en 1.53.61 reléguant à près de 2 secondes la Française qui l’avait devancée 48 heures plus tôt sur le 400 mètres nage libre. L’Australienne Bronte Barratt complète le podium aux dépens de la jeune prodige Missy Franklin, sacrée lundi sur 100 mètres dos, et de Federica Pellegrini, championne du monde et olympique en titre.

Estanguet sur le toit de l’Olympe

A 34 ans, Tony Estanguet devient le 1er Français à remporter 3 fois la même épreuve aux Jeux Olympiques. Comme en 2000, comme en 2004, le Palois, avec son canoë, remporte le slalom sur le bassin de Lee Valley. Il n‘écope pas de la moindre pénalité au passage des portes et se montre plus rapide que l’Allemand Sideris Tasiadis et que son éternel rival, le Slovaque Michal Martikan, titré en 1996 et en 2008. A Pékin, il y a 4 ans, le plus jeune des frères Estanguet avait été éliminé en demi-finales après avoir été le porte-drapeau de la délégation française…

Fin de la malédiction pour les gymnastes américaines

En 2004 et 2008, elles avaient dû se contenter de l’argent aux Jeux Olympiques alors qu’elles étaient championnes du monde en titre. Cette fois, Jordyn Wieber et ses partenaires se parent d’or dans le concours par équipes en terminant avec plus de 5 points d’avance sur les Russes et plus de 7 sur les Roumaines.

Le réveil allemand

Quatrième jour de compétition et premier(s) titre(s) pour l’Allemagne. Les cavaliers d’outre-rhin s’adjugent le concours complet par équipes aux dépens des Britanniques emmenés par la petite-fille de la reine Elizabeth II, Zara Philipps. Deux heures plus tard, et pour célébrer en beauté son 30ème anniversaire, Michael Jung décroche avec Sam, son cheval âgé de 12 ans, une 2ème médaille d’or au parc royal de Greenwich. Déjà champion du monde et champion d’Europe, il précède la Suédoise Sara Algotsson Ostholt, trahie par l’ultime obstacle, et sa compatriote Sandra Auffarth.

Al-Attiyah le polyvalent

Nasser Al-Attiyah avait remporté l’an passé le rallye Dakar; il participe cette année au WRC avec une Citroën DS3; et il brille ce mardi dans une autre discipline. A 41 ans, le Qatari décroche la médaille de bronze en skeet pour sa 5ème participation aux Jeux. Lui qui a égalé le record du monde aux championnats d’Asie avec 150 cibles touchées sur 150 avait échoué au pied du podium à Athènes en 2004…

Tsonga le marathonien

Jo-Wilfried Tsonga inscrit son nom dans le livre des records en gagnant le match le plus long et le plus disputé depuis la réintroduction du tennis au programme olympique en 1988. En 16èmes de finale, le Manceau, numéro 6 mondial, vient à bout du Canadien Milos Raonic sur le court numéro 1 de Wimbledon après 3 heures 56 sur le score de 6-3, 3-6, 25-23!

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Estanguet sur le toit de l'Olympe