DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Exclusif : Carl Lewis jure que "les Etats-Unis vont battre la Chine"

Vous lisez:

Exclusif : Carl Lewis jure que "les Etats-Unis vont battre la Chine"

Taille du texte Aa Aa

Notre correspondant à Londres, Ali Sheikholeslami, a interrogé, en exclusivité, une légende vivante de l’athlétisme, le King Carl Lewis, 9 fois champion olympique et ancien détenteur du record du monde du 100 mètres.

Ali Sheikholeslami: “Les Etats-Unis ont dominé le tableau des médailles jusqu’en 2008 quand la Chine est passée devant. Pensez-vous que c’est une tendance durable ou que les Etats-Unis seront plus forts en 2012?”

Carl Lewis: “Il y a match mais les Etats-Unis gagnent toujours beaucoup de médailles et j’estime qu’ils vont terminer en tête en ce qui concerne les médailles d’or. A Pékin, c’est nous qui avons eu le plus de médailles, ce qui est intéressant parce que l‘équipe qui évolue à domicile réussit toujours extrêmement bien, ce qui a d’ailleurs été le cas de la Chine. Mais je crois qu’après les épreuves de natation, les Etats-Unis vont prendre la tête du tableau des médailles, ou en seront tout près, et qu’ils y resteront jusqu’au bout.”

Dans un domaine qu’il connaît bien, le sprint, Carl Lewis évoque la rivalité entre les Jamaïquains d’un certain Usain Bolt, et les Américains emmenés par Tyson Gay et Justin Gatlin. Plus généralement, il se dit confiant quant aux performances de ses héritiers et de ses héritières.

Carl Lewis: “Je suis vraiment enthousiaste car les Etats-Unis ont composé une bonne équipe. On va décrocher pas mal de médailles dans des épreuves où on n’a pas l’habitude d’en gagner; on va s’imposer sur des distances sur lesquelles on ne gagnait plus depuis quelque temps. De ce que je peux voir, les sprinteurs et les hurdleurs sont dominants, à coup sûr les meilleurs du monde. On est de retour dans le demi-fond et on sera fort dans les concours. Les femmes vont nous étonner donc les Etats-Unis vont bien figurer cette année.”

Des sièges vides dans le centre aquatique, autour du terrain de basket, et dans bien d’autres sites: ces images ont fait le tour du monde et suscité la polémique. Pas de quoi émouvoir Carl Lewis qui en a vu d’autres même s’il reconnaît que le CIO devrait faire un effort dans ce domaine.

Carl Lewis: “C’est ce qui passe à chaque fois aux Jeux Olympiques. J’ai été présent à 8 éditions des Jeux Olympiques et ça s’est toujours produit. C’est ce qui se passe si vous donnez des billets aux sponsors ou aux fédérations, et que ces gens-là ne peuvent pas venir ou assistent à une autre épreuve, par exemple s’ils veulent voir Michael Phelps. Peut-être que leur enfant est malade et que toute la famille reste à la maison. Il y a tant de choses qui entrent en compte mais dans l’avenir, il faudrait trouver une solution pour changer le système en donnant les tickets disponibles à une partie du public. Mais ça a toujours existé; la différence maintenant, c’est qu’il y a les médias et les gens qui disent “je suis en colère”, qui prennent une photo et qui tweetent dans le monde entier; ça n‘était pas le cas il y a 4 ans..”