DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La reine Décosse

Vous lisez:

La reine Décosse

Taille du texte Aa Aa

Lucie Décosse remporte enfin, à bientôt 31 ans, le seul titre qui manquait à son immense palmarès. La triple championne du monde de judo et quadruple championne d’Europe s’impose aux Jeux dans la catégorie des moins de 70 kilos. La numéro 1 mondiale, vice-championne olympique à Pékin chez les moins de 63 kilos, remporte deux de ses quatre combats du jour par ippon avant de dominer en finale l’Allemande Kerstin Thiele grâce à deux yukos et un waza-ari.
 
Adrian roi du 100 mètres
 
C’est un petit centième qui fait toute la différence!L’Américain Nathan Adrian devient champion olympique du 100 mètres nage libre en devançant à la touche l’Australien James Magnussen. Il l’emporte en 47 secondes 52 contre 47 secondes 53 pour le champion du monde en titre. Le Canadien Brent Hayden complète le podium aux dépens, et pour 4 centièmes de seconde, du Français Yannick Agnel, sacré 48 heures plus tôt sur 200 mètres nage libre.
 
Les relayeuses américaines reprennent leur bien
 
Elles récupèrent le titre du 4 fois 200 mètres nage libre qu’elles avaient détenu entre 1996 et 2004 et qu’elles avaient cédé aux Australiennes en 2008. Derrière ces deux nations intouchables, la France complète le podium ce qui permet à Camille Muffat d’ajouter du bronze à ses médailles d’or et d’argent.
 
Un record pour Gyurta
 
Il était déjà double champion du monde et double champion d’Europe en titre; le voilà désormais champion olympique et détenteur du record du monde. Le Hongrois Daniel Gyurta remporte le 200 mètres brasse en 2 minutes 7 secondes et 28 centièmes. Sacré à Athènes et Pékin, le Japonais Kosuke Kitajima échoue dans sa quête du triplé en se classant 4ème.
 
De l’or pour Jiao
 
Chez les femmes, le 200 mètres papillon est une spécialité chinoise. La preuve: Liuyang Jiao succède au palmarès à sa compatriote Zige Liu grâce à une dernière longueur de bassin impressionnante. Deuxième, Mireia Belmonte apporte à l’Espagne sa 1ère médaille dans ces J.O. toutes disciplines confondues.
 
Des rameuses pour sortir de la galère
 
Il aura fallu attendre la cinquième journée de compétition pour qu’un 1er titre tombe dans l’escarcelle du pays organisateur des Jeux. Les rameuses britanniques Helen Glover et Heather Stanning soulagent tout un pays en se couvrant d’or en deux de pointe – c’est de l’aviron - sur le plan d’eau d’Eton. Elles ont reçu les félicitations du Premier ministre britannique David Cameron que la presse commençait à tourner en dérision en le qualifiant de “chat noir”.
 
Wiggins dépasse Redgrave
 
Le cycliste londonien dépasse la légende vivante de l’aviron en devenant le sportif britannique le plus médaillé de l’Histoire des Jeux. L’ancien pistard y monte pour la septième fois sur un podium, et pour la quatrième fois sur la plus haute marche. Le récent vainqueur du Tour de France remporte le contre-la-montre disputé à Londres sur une distance de 44 kilomètres. Il relègue à 42 secondes l’Allemand Tony Martin et à plus d’une minute son compatriote Christopher Froome tandis que le Suisse Fabian Cancellara, titré à Pékin mais diminué après une chute lors de la course en ligne, ne termine que 7ème.
 
Armstrong, un nom prédestiné
 
Quand on vient des Etats-Unis, qu’on s’appelle Armstrong et qu’on fait du cyclisme, c’est un bon présage. Illustration avec Kristin Armstrong qui conserve son titre olympique du contre-la-montre en devançant l’Allemande Judith Arndt et la Russe Olga Zabelinskaya, déjà en bronze lors de la course en ligne. Agée de 38 ans, Kristin Armstrong était sortie de sa retraite après avoir donné naissance à un petit garçon en septembre 2010. 
 
Le sacre d’Uchimura
 
Kohei Uchimura confirme qu’il est bien le meilleur gymnaste de la planète. Le Japonais, triple champion du monde en titre, remporte le concours général des Jeux de Londres 4 ans après sa médaille d’argent à Pékin et 48 heures après sa deuxième place dans l‘épreuve par équipes. Uchimura totalise plus de 92 points pour dominer nettement l’Allemand Marcel N’Guyen et l’Américain Danell Leyva.