DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Suédois qui avaient largué des nounours en Biélorussie voulaient se moquer de Loukachenko

Vous lisez:

Les Suédois qui avaient largué des nounours en Biélorussie voulaient se moquer de Loukachenko

Taille du texte Aa Aa

Ils ont voulu ridiculiser Alexandre Loukachenko et son armée. Il y a un mois, deux Suédois avaient largué au-dessus de la Biélorussie 800 ours en peluche pour inviter Minsk à respecter les droits de l’homme. Pour la première fois, les auteurs de cette opération audacieuse témoignent. Ils espèrent que leur initiative aura permis de faire vaciller le président biélorusse.

“ Un dictateur peut être craint et haï mais dès que les gens commencent à se moquer de lui, ses jours sont comptés. C‘était notre objectif. Le problème c’est qu’aucun pilote n‘était prêt à le faire. Tout le monde disait que c‘était complètement fou, dangereux et impossible. Mais ce n‘était pas notre avis. C’est pourquoi on a décidé de le faire nous-mêmes. On a pris des cours de pilotage, on a passé notre permis et voilà”, souligne Tomas Mazetti.

Le largage des ours en peluche avait déclenché la colère d’Alexandre Loukachenko qui vient de limoger deux généraux, accusés d’avoir failli dans leur mission de protection de la sécurité nationale. La police biélorusse a par ailleurs interpellé un étudiant en journalisme qui avait mis des photos des nounours sur son site internet. Poursuivi pour complicité, l’homme risque jusqu‘à sept ans de prison.