DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : un procès anti-corruption qui ternit l'héritage de Lula

Vous lisez:

Brésil : un procès anti-corruption qui ternit l'héritage de Lula

Taille du texte Aa Aa

C’est un procès retentissant qui s’est ouvert au Brésil et qui pourrait sérieusement ternir la bonne réputation de Lula da Silva.

Sept ans après qu’un scandale de corruption a secoué le gouvernement de l’ancien président, la justice brésilienne a commencé à juger 38 personnes, ex-ministres, parlementaires, entrepreneurs et banquiers, impliqués dans un réseau présumé d’achat de votes au parlement.

“Cela pourrait ternir l’image de l’ex-président Lula, remarque l’analyste politique Mario Coelho, parce que certains des accusés occupaient des fonctions importantes dans le parti des Travailleurs. Il y a un ancien membre du Congrès qui était le président du parti. Il y avait le trésorier du parti, et puis d’autres qui avaient des fonctions clefs comme l’ancien ministre José Dirceu.”

José Dirceu, c’est l’ancien chef de cabinet de Lula da Silva, qui avait été écarté à l‘époque. Cela avait permis la spectaculaire ascencion de Dilma Rousseff, aujourd’hui présidente du Brésil. Les premières condamnations attendues mi-septembre pourraient aussi affecter les résultats des élections municipales d’octobre. Même si le pays s’est considérablement développé depuis 10 ans, sous l’impulsion de la gauche, les Brésiliens en ont assez de la corruption.