DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'éducation hors les murs


learning world

L'éducation hors les murs

En partenariat avec

On peut tout autant apprendre en dehors de la classe et les expériences qui le prouvent ne manquent pas. En voici quelques exemples : au bord de l’eau en Argentine, dans un musée en Espagne et à la montagne en Croatie.

Argentine : des vacances scientifiques

A Cordoba, en Argentine, des professeurs d’université vont à la plage, pas vraiment pour se détendre. Leur objectif est d’encourager les plus jeunes à choisir les filières scientifiques grâce à un atelier organisé sur le sable chaud.

La science se promène partout lors de ce programme de Promotion scientifique technologique soutenu par le ministère des sciences et technologies, dans les lieux touristiques et sur les places de la ville. Jeunes et moins jeunes y trouvent leur compte comme l’explique un touriste : “grâce à ces animations, on comprend mieux pourquoi les sons sont différents, par exemple, quand on utilise un instrument de musique.”

programa-de-divulgacion-cientifica

Espagne : un musée très inspirant

Les musées sont des lieux tout trouvés pour améliorer ses connaissances. Mais à Barcelone, une nouvelle exposition va plus loin : elle veut inciter les visiteurs à faire travailler leur imagination.
Le Musée des Idées et des Inventions propose aux enfants et adolescents de se montrer créatifs car pour inventer, il faut d’abord rêver.

Dans un espace de 600 mètres carré, le musée présente des inventions plus ou moins utiles provenant du monde entier. La moindre petite idée peut être à l’origine de grandes choses. C’est ce qu’apprennent les enfants ici lors d’ateliers où ils conçoivent leurs propres inventions.

Le créateur de ce Musée, c’est Pep Torres. Musicien, designer, écrivain, le catalan est un touche à tout. Il voulait un lieu de création et de subversion. Il s’est donné pour mission d’inciter les plus jeunes à sortir parfois, du cadre de l’enseignement traditionnel, trop limitatif d’après lui.

Croatie : apprendre à gérer le risque

Pratiquer la randonnée en montagne nécessite de prendre quelques précautions. En Croatie, des enfants se lancent dans cette activité pour découvrir la nature, mais aussi pour apprendre à gérer le risque.
Dans cette école de randonnée en montagne, les gestes de premiers secours sont notamment au programme. “Ce qui semble le plus difficile, c’est de retrouver quelqu’un qui a eu un accident, déterminer si c’est grave, s’il est inconscient,” raconte le jeune Jakov.
D’après Alen Zorić, membre des services de secours en montagne croates, “l’aide d’urgence et les connaissances qu’ils ont apprises dans ces ateliers peuvent leur servir partout, aussi bien à la montagne qu‘à l‘école en cours de gym.”

Cette école est une première pour ces enfants qui n‘étaient jamais partis en montagne sans leurs parents, mais aussi pour les organisateurs de la Fédération croate de randonnée en montagne. Ils viennent de lancer l’activité.
L’escalade fait aussi partie de l’apprentissage. Une activité qui aide les plus jeunes à surmonter leurs peurs.

Quelques informations (en croate) sur l’Association de randonnée en montagne croate :

plsavez

Sur les services de secours en montagne croates :
gss

Sur les montagnes de Velebit :

Velebit

Le choix de la rédaction

Prochain article

learning world

Allier études et sport de haut niveau