DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La frappe des ours en peluche contre le Bélarus


Bélarus

La frappe des ours en peluche contre le Bélarus

Une pluie d’ours en peluche pour dénoncer les dictatures…

Le coup spectaculaire mené début juillet par deux communiquants suédois dans le ciel du Bélarus n’en finit pas de perturber le régime d’alexandre Loukachenko, peu habitué à être frappé de l’arme du ridicule…

Des centaines d’oursons largués d’un avion de tourisme à la barbe de la sécurité aérienne, une idée géniale de Thomas mazetti et Hannah Frey, forcés à passer leur brevet de pilote pour l’occasion, pour dénoncer les atteintes au droit de l’homme :

“On peut avoir peur d’un dictateur ou le haïr, mais quand les gens commencent à se moquer de lui, ses jours sont comptés” a justifié Thomas mazetti.

Le président bélarusse n’a pas du tout apprécié la plaisanterie. Les autorités avaient commencé par nier ce parachutage en violation de l’espace aérien, ridiculisant l’armée… Mais les images faisant très vite le buzz sur internet les ont obligé à admettre les faits, deux généraux ont été limogés et le président Loukachenko a déclaré que tout autre avion non autorisé serait abattu.

Les autorités ont par ailleurs arrêté l‘étudiant et bloggeur Anton Suryapin qui avait mis en ligne les photos du largage des ours en peluche, des photos qu’il tenait d’un inconnu…

Pour l’instant il serait à la prison AMERIKANKA, ou d’autres opposants au régime ont été torturés

Le candidat à l‘élection présidentielle de 2010 Andrei Sannikov a été condamné à 5 ans de prison pour l’organisation de manifestations contre la ré-élection de Loukachenko – sous la pression de l’UE, il a pu quitter la prison

Des manifestations pendant lesquelles l’autre candidat de l’opposition Vladimir Nikliaev lui, a été sévèrement battu…

L’un des problèmes de l’opposition bélarusse, c’est qu’elle ne dispose pas d’une vraie figure emblématique… Les ours en peluche prendront-ils le relais? A Minsk les journalistes protestent pour soutenir Anton Suryapin qui a simplement publié des images… Et un peu partout dans la capitale des membres de l’opposition dispersent d’autres oursons en peluche en attendant les élections parlementaire de septembre…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Taxer les riches pour plus d'égalité?