DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Riner-Phelps-Manaudou un trio de rois


Sport

Riner-Phelps-Manaudou un trio de rois

Riner a tout maîtrisé
Teddy Riner est champion olympique. Le Français a survolé le tournoi de judo des +100 kg.
Déjà quintuple champion du monde, le géant tricolore a décroché l’unique titre qui lui manquait encore au terme d’un tournoi qu’il a remarquablement contrôlé. Il est venu à bout en finale du Russe Alexander Mikhaylin, pénalisé à trois reprises durant le combat.
 
Florent Manaudou, momumentale surprise
 
Huit ans après sa soeur Laure, Florent Manaudou est à son tour entré dans l’histoire en devenant champion olympique du 50 mètres nage libre.
Il a devancé à la surprise générale Cullen Jones (21“54) et Cesar Cielo (21“59).
 
Après ces sacres de Teddy Riner et Florent Manaudou, la France comptait déjà huit médailles d’or à ces Jeux de Londres. Soit une de plus qu‘à Pékin en 2008.
 
Autre èvènement majeur de la soirée de natation de vendredi: le 17ème titre olympique (21ème médaille) pour  l’Américain Michael Phelps qui a conservé son titre de champion olympique du 100 m papillon qu’il avait déjà remporté en 2004 et 2008.
Il avait également été sacré pour la troisième fois de suite jeudi sur le 200 m 4 nages, ce qui était alors sa première médaille individuelle à Londres.
 
Le 200m dos femmes a vu la victoire de Missy Franklin, son troisième titre de la semaine,record du monde en prime (2’04’‘06).
 
La jeune américaine Katy Ledecky (15 ans) a remporté la médaille d’or sur 800 m libre avec un temps canon de 8’14’‘63.
 
 
Dibaba première reine de l’athlé
 
Les finales d’athlétisme ont débuté par le lancer du poids avec le nouveau couronnement du Polonais Tomasz Majewski.
 
Le 10 000 mètres féminin a été magistralement remportée par l’Ethiopienne Tirunesh Dibaba, loin devant sa rivale kenyanne Vivian Cheruyot seulement médaille de bronze car devancée par sa compatriote Kipyego.
 
Federer au bout du suspense
 
En tennis, au terme d’un match marathon, Roger Federer s’est qualifié pour la finale en venant à bout de l’Argentin Del Potro (3-6, 7-6, 19-17). Le Suisse poursuit ainsi son rêve olympique, le seul titre qui manque à son gigantesque palmarès. Il affrontera en finale le Britannique Andy Murray, tombeur du Croate Novak Djokovic (7-5, 7-5), pour un remake de la dernière finale de Wimbledon remportée par le Suisse il y a un mois. La finale du simple dames opposera Serena Williams à Maria Sharapova.
 
Les Britanniques toujours maîtres de la piste
 
Les pistards britanniques continuent de régaler leur public. Ed Clancy, Steven Burke, Peter Kennaugh et Geraint Thomas ont battu les Australiens lors de la finale de la poursuite par équipes, se payant même le luxe d’améliorer le record du monde avec un chrono de 3’51“659, soit près de 3” de moins que les Australiens.
Peu de temps après, la Britannique Victoria Pendleton a survolé la finale du keirin.
 
Guor Marial est arrivé
 
Guor Marial, l’un des trois athlètes à concourir sous le drapeau olympique, est arrivé ce vendredi à Londres.
 
Sportif du Soudan du Sud, pays le plus jeune du monde, indépendant depuis le 9 juillet et pas encore reconnu par le CIO, il a refusé de représenter le Soudan qu’il avait fui quand il avait 15 ans.
 
Guor Marial réside actuellement aux Etats-Unis mais n’a pas encore la nationalité américaine qui lui aurait permis de concourir sous la banière étoilée. Agé de 28 ans, il participera le dimanche 12 août au marathon olympique. S’il gagne, c’est ainsi l’hymne olympique qui sera joué, ce qui serait une première historique. Mais ses chances de titre sont infimes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Phelps, encore et toujours