DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les adieux en or de Michael Phelps


Sport

Les adieux en or de Michael Phelps

Michael Phelps achève sa carrière en apothéose en remportant une vingt-deuxième médaille olympique, la dix-huitième en or, sur le relais 4×100m 4 nages. Le nageur de Baltimore, l’homme de tous les records, conclut une décennie de domination implacable en quittant Londres avec quatre titres et un total de six médailles en sept courses. Les Etats-Unis relèguent loin derrière le Japon et l’Australie.

Les femmes aussi font la loi dans le 4×100 mètres 4 nages, avec en prime un nouveau record du monde en 3 minutes 52 secondes et 5 centièmes. Emmenées par leurs nouvelles stars, Missy Franklin et Allison Schmitt, les Américaines devancent largement les Australiennes et les Japonaises. Au total, les Etats-Unis ont remporté seize des trente-deux titres de natation lors de cette olympiade.

Serena Williams au panthéon du tennis

L’Américaine rejoint Steffi Graf en devenant la deuxième joueuse de l’Histoire titrée en simple dans les quatre tournois du Grand chelem et aux Jeux Olympiques. A Londres, en finale, la numéro 4 mondiale surclasse la numéro 3, la Russe Maria Sharapova, sur le score de 6-0, 6-1. Serena Williams avait déjà triomphé sur le gazon de Wimbledon il y a à peine un mois. Et elle avait déjà à son palmarès deux titres olympiques, en double, avec sa soeur aînée. Le troisième, c’est peut-être pour ce dimanche: Serena et Venus Williams affrontent les Tchèques Andrea Hlavackoba et Lucie Hradecka.

Le tennis français fait coup double

Quatre Français sur le podium, mais pas sur la plus haute marche. Les deux paires tricolores ont décroché l’argent et le bronze en double. Jo-Wilfried Tsonga et Michaël Llodra se sont inclinés en finale (6-4, 7-6) face aux Américains Bob et Mike Bryan. Richard Gasquet et Julien Benneteau sont eux allés chercher la médaille de bronze en battant les Espagnols David Ferrer et Feliciano Lopez (7-6, 6-2).

Shelly-Ann Fraser-Pryce reste la reine du sprint

La Jamaïquaine conserve son titre olympique du 100 mètres; seules deux autres sprinteuses avaient accompli cet exploit avant elle. Agée de 25 ans, Shelly-Ann Fraser-Pryce signe un chrono de 10 secondes 75, la deuxième meilleure performance de la saison. L’Américaine Carmelita Jeter et une autre Jamaïquaine, Veronica Campbell-Brown, complètent le podium.

Le triomphe des athlètes britanniques

Il est né en Somalie mais il court pour la Grande-Bretagne. Mo Farah, champion du monde en titre du 5.000 mètres, devient champion olympique du 10.000 mètres. Il résiste au retour de ses poursuivants dans la dernière ligne droite pour s’imposer en 27 minutes 30 secondes et 42 centièmes.

Le concours du saut en longueur voit le sacre de l’inattendu Greg Rutherford. A son 4ème essai, il bondit à 8 mètres 31 soit 15 centimètres plus loin que l’Australien Mitchell Watt et 19 centimètres plus loin que l’Américain Will Claye.

Jessica Ennis fut championne d’Europe et championne du monde de l’heptathlon; elle en est désormais championne olympique. Ce samedi, la Britannique s’impose à domicile devant Lilli Schwarzkopf et Tatyana Chernova avec un total de 6955 points au terme des 7 épreuves.

Bolt et Pistorius réussissent leus débuts

Entrée en lice réussie pour la superstar de l’athlétisme, le Jamaïquain Usain Bolt. Le triple champion olympique de Pékin remporte sa série du 100 mètres sans forcer, en 10 secondes 09. Qualifications pour les demi-finales des autres favoris, tels les Américains Tyson Gay et Justin Gatlin et le champion du monde en titre, Yohann Blake.

Oscar Pistorius est non seulement le premier athlète amputé des deux jambes à participer aux J.O. mais en plus il y fait davantage que de la figuration. Le Sud-Africain se qualifie pour les demi-finales du 400 mètres en terminant deuxième de sa série en 45 secondes et 44 centièmes. En revanche, c’est déjà fini pour celui qui était le tenant du titre, l’Américain LaShawn Merritt, blessé à la cuisse.

Triathlon : Nicola Spirig offre sa première médaille à la Suisse

Il aura fallu attendre la photo-finish pour départager les triathlètes. Après 1.500 mètres à la nage, 43 kilomètres à vélo et 10 kilomètres de course à pied dans Hyde Park, Nicola Spirig et Lisa Norden étaient encore au coude à coude dans la dernière ligne droite. Les deux jeunes femmes se sont livrées à un sprint infernal jusque sur la ligne d’arrivée, terminant dans la même seconde. C’est finalement la Suissesse – déjà triple championne d’Europe – qui décroche l’or olympique, la première médaille de la Suisse. Elle devient la deuxième triathlète de son pays sacrée dans la discipline après Brigitte MacMahon à Sydney en 2000. L’Australienne Erin Densham est en bronze.

Au Royaume-Uni, on rame pour l’or et le prestige

Là-bas, l’aviron n’est pas qu’un sport, c’est une tradition. Une institution. Alors, pour les équipages britanniques, pas question de jouer petit-bras, ces J.O. à Londres leur étaient promis, ils en ont été les rois. 9 médailles dont 4 en or, la moisson de la gloire, la rançon de l’effort et au bout, un record battu, celui des Jeux de Londres… de 1908 !

Le quatre de pointe masculin et le deux de couple poids légers féminin ont remporté les deux dernières couronnes de la semaine, ce samedi, tandis que Zac Purchase et Mark Hunter s’excusaient de n’avoir décroché que l’argent en deux de couple, au terme d’une course à rebondissements remportée par les Danois. Le duo britannique, champion olympique à Pékin, s‘était arrêté quelques mètres après le départ en raison d’un bris de matériel, forçant tous les équipages à recommencer la course. La France, quatrième, a d’ailleurs porté réclamation, sans succès.

Retour sur terre pour les basketteurs américains

LeBron James a dû s’employer face à la Lituanie, dans les dernières minutes, pour éviter aux Etats-Unis de subir un camouflet, deux jours après leur victoire record sur le Nigéria (156-73). Menés de 2 points (80-82) à sept minutes de la fin, les Américains ont fini par s’imposer 99-94 face à des Lituaniens accrocheurs qui avaient déjà fait tomber les stars de la NBA aux J.O. d’Athènes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

La Russie, première nation du judo devant la France