DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alep dans l'attente d'un assaut de l'armée syrienne


Syrie

Alep dans l'attente d'un assaut de l'armée syrienne

20 000 troupes syriennes sont stationnées aux abords d’Alep. Elles se préparent à lancer une offensive décisive contre la ville, enjeu crucial du conflit.

L’aviation a bombardé dimanche plusieurs quartiers. Celui de Salaheddine, un bastion rebelle, est assiégé par l’armée.

L’armée qui cherche actuellement à resserrer l‘étau, notamment en renforçant le contrôle des entrées de la ville. Viendront ensuite les combats de rues…

Un groupe rebelle dont l’identité fait débat détient toujours 48 Iraniens. Téhéran affirme qu’il s’agit de pèlerins, alors que les rebelles syriens entendent prouver leur implication dans le conflit du côté du régime. Selon eux, certains seraient même des Gardiens de la Révolution.

Téhéran a demandé l’aide de la Turquie et du Qatar, proches des rebelles syriens, pour obtenir leur libération. Se voulant menaçant, le président du parlement iranien, Ali Larijani a averti que le conflit syrien pourrait déborder en Israël.

Sur le front de Damas, l’armée a affirmé samedi contrôler entièrement la capitale, ce que les rebelles démentent. Trois officiers des renseignements politiques à Damas ont par ailleurs fait défection pour trouver refuge en Jordanie. Les violences ont fait dimanche au moins 47 morts dans le pays selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des trésors archéologiques rendus à l'Afghanistan