DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les inquiétudes de Mario Monti

Vous lisez:

Les inquiétudes de Mario Monti

Taille du texte Aa Aa

Interrogé par le magazine allemand Der Spiegel, Mario Monti a exprimé son inquiétude face à la montée d’un sentiment anti-européen et anti-allemand en Italie. Le président du Conseil redoute aussi que les difficultés actuelles fassent naître des tensions entre les pays de la zone euro. Pour affronter la crise de la dette, il appelle ses partenaires à faire preuve de davantage de cohésion et invite même ses homologues à conserver une marge de manœuvre face à leurs Parlements nationaux. Une déclaration qui a irrité plus d’un Outre-Rhin:

“Mario Monti doit rester prudent. On ne peut pas tout simplement éteindre la démocratie pour que les parlements n’aient plus leur mot à dire et transformer ainsi la zone euro en un monstre bureaucratique. C’est n’est absolument pas démocratique. Le problème de la zone euro ne vient pas des parlements mais du fait que beaucoup de pays comme l’Italie n’ont pas fait leur travail. Et quand on bâcle son travail, il vaut mieux rester discret”, souligne Robert Halver de Trader for Hauck&Aufhaeuser.

La semaine dernière, Mario Monti disait ne pas savoir encore si Rome allait demander une aide financière. L’Espagne en revanche n’exclut plus une aide de l’Europe pour financer sa dette. Le plan pourrait se traduire à l’automne par une intervention coordonnée de la BCE et du Mécanisme européen de stabilité afin de faire baisser les coûts de financement du pays.