DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Madonna vole au secours des Pussy Riot


Russie

Madonna vole au secours des Pussy Riot

Après la députée britannique Kerry McCarthy, c’est au tour de Madonna de voler au secours des Pussy Riot, jugées à Moscou pour hooliganisme.

En concert ce mardi dans la capitale russe, la star de la pop semblait choquée d’apprendre que les jeunes femmes étaient détenues depuis cinq mois.

“Je suis contre la censure et tout au long de ma carrière, je me suis toujours prononcée en faveur de la liberté d’expression et de parole. Alors, évidemment, je pense que ce qui leur arrive est injuste et j’espère sincèrement qu’elles ne croupiront pas sept années en prison. Ce serait une tragédie.”

Ambiance électrique ce lundi à la reprise du procès des 3 jeunes femmes. Une audience qui a débuté par de vives altercations entre les avocats du groupe et la présidente du tribunal.

“Rien n’a changé, proteste un de leurs avocats. Il n’y a pas de juge, pas de justice. Il y a seulement l’obéissance immédiate à un ordre transmis par les autorités.”

Un procès hyper-médiatique où les trois jeunes femmes de 22 ans, 24 ans et 29 ans sont cantonnées dans une cage de verre dans une salle d’audience bondée.

Leur crime : avoir entonné une “prière punk” anti-Poutine, en la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou, c‘était en février dernier.

Un délit pour lequel elles encourent jusqu‘à 7 années de prison.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violente attaque d'une caserne à Abidjan