DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : la défense des jeunes chanteuses punk se désespère


Russie

Russie : la défense des jeunes chanteuses punk se désespère

Plusieurs responsables occidentaux, dont une députée britannique travailliste, sont venus apporter leur soutien aux trois membres du groupe punk russe “Pussy Riot”. Le procès des jeunes femmes à Moscou entre dans sa deuxième semaine. Et les avocats de la défense se plaignent toujours de ne pas être respectés. “Je ne comprends absolument pas la position du tribunal, réagit une avocate, pourquoi il a cette attitude humiliante envers les témoins du procès, l’opinion publique et les journalistes. Il est difficile de dire quels sont les motifs des juges et pourquoi cela se passe ainsi”.

Les trois jeunes femmes punk ont interprété une prière à leur manière en février dernier dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Les paroles étaient hostiles au président russe Vladimir Poutine, et les chanteuses risquent jusqu‘à sept ans de prison.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : attentat contre la TV d'Etat et défection du Premier ministre