DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : la valse des défections se poursuit


Syrie

Syrie : la valse des défections se poursuit

Peu de temps après la défection du premier ministre Ryad Hidjab, Damas a fourbi ses armes, et annoncé le nom de son successeur : Omar Ghalawinji, ingénieur de formation, qui occupait jusque-là les fonctions de vice-Premier ministre.

Présentée par le régime comme un limogeage, cette défection spectaculaire serait sur le point d‘être suivie par d’autres, selon les dires de l’opposition.

Dexu autres ministres et trois généraux auraient pris la fuite dans le sillage de Hijab.

“Nous saluons cette défection, comme nous nous sommes réjouis des précédentes et saluerons celles à venir, a déclaré Abdel Basset Sayda, le chef de la principale coalition de l’opposition. Cette défection, a-t-il ajouté, est un tournant de la révolution syrienne. Cela signifie clairement que le régime se désagrège. C’est le début de la fin. Je profite de cette opportunité pour inviter tous les travailleurs, membres de la société civile et autres fonctionnaires à se positionner clairement à présent. Car à ce stade de la révolution du peuple syrien, l’hésitation n’est plus une option.”

Selon les dernières informations, l’ancien premier ministre syrien aurait trouvé refuge au Qatar avec sa famille.

Et alors que les défections politiques et militaires se succèdent, les réfugiés civils continuent d’affluer par dizaines de milliers dans les camps installés dans les pays frontaliers, comme en Turquie, où la situation devient quasi intenable.

Prochain article

monde

Roumanie : remaniement gouvernemental