DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pays occidentaux au chevet des réfugiés syriens en Jordanie

Vous lisez:

Les pays occidentaux au chevet des réfugiés syriens en Jordanie

Taille du texte Aa Aa

A défaut de trouver une solution diplomatique à la crise syrienne, la communauté internationale s’efforce de venir en aide aux réfugiés. Depuis le début du soulèvement en mars 2011, près de 280 000 Syriens ont fui à l‘étranger. Premier pays d’accueil : la Jordanie, qui a ouvert un grand camp de réfugiés à Zaatari, avec l’appui du HCR. 120 000 personnes peuvent être hébergées dans ce camp.

“Nous allons recevoir des maisons pré-fabriquées, a indiqué Nasser Judeh, le ministre jordanien des Affaires étrangères. Cela va remplacer les tentes qui protègent mal de la poussière et du vent. On veut offrir le confort le meilleur possible et tout ce qu’il faut pour les réfugiés syriens”.

En plus du soutien apporté par les agences des Nations Unies et par les ONG, il y a les aides accordées directement par les Etats. L’ambassadeur américain en Jordanie a visité le camp de Zaatari. Il a rappelé que Washington avait octroyé l‘équivalent de 9 millions d’euros pour les réfugiés syriens en Jordanie.

Autre visite ce mardi : celle d’un représentant britannique, qui a promis de quadrupler l’aide de Londres qui s‘élèvera à près de 13 millions d’euros.

Pour sa part, la France compte envoyer une aide médicale d’urgence, censée porter assistance aux victimes des combats et aux réfugiés.