DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Guerre russo-géorgienne : commémorations dans les deux pays


Géorgie

Guerre russo-géorgienne : commémorations dans les deux pays

La guerre russo georgienne quatre ans plus tard et ce jour pour jour, a été vue différemment par les anciens belligérants.

Côté russe le Premier ministre, Dmitri Medvedev, est arrivé en Ossétie du Sud, la république séparatiste géorgienne pro-russe.

L’ancien chef de l’Etat russe a rencontré le président de cette république sécessionniste, Léonid Tibilov, élu début avril, après plusieurs mois de crise politique.

La Géorgie avait déclenché une offensive dans la nuit du 7 au 8 août 2008 pour reprendre l’Ossétie du Sud. La Russie avait riposté en engageant une opération militaire d’envergure. La guerre éclair de cinq jours s’est soldée par la reconnaissance par Moscou le 26 août 2008 de l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie, un autre territoire séparatiste géorgien.

Le président géorgien Mikheïl Saakachavili s’est quant à lui rendu dans un cimetière militaire de la capitale Tbilissi pour rendre hommage aux victimes et a rencontré des familles de soldats tués.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pologne: l'été noir des agences de voyage