DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La razzia des athlètes américains


Sport

La razzia des athlètes américains

Doublé des Américains sur le 110 mètres haies avec la victoire du favori, Aries Merritt, devant le champion du monde, Jason Richardson. Ce mercredi, Merritt réussit le meilleur chrono de l’année – 12.92 – pour remporter sa treizième course d’affilée en passant sous la barre des 13 secondes. Le détenteur du record du monde, Dayron Robles, se blesse à la cuisse droite entre la cinquième et la sixième haie, ce qui le contraint à l’abandon. C’est une nouvelle désillusion pour le Cubain qui avait été disqualifié l’an passé en finale des Mondiaux.
 
Brittney Reese continue de régner sur les concours de la longueur. L’Américaine réussit un bond mesuré à 7 mètres 12 pour ajouter un titre olympique à ses quatre titres mondiaux: deux en salle et deux en extérieur. La Russe Elena Sokolova prend la médaille d’argent grâce à un saut à 7 mètres 07.
 
La reine du demi-tour de piste se nomme Allyson Felix. L’Américaine, déjà triple championne du monde du 200 mètres, est sacrée championne olympique en 21 secondes 88. Elle devance la Jamaïquaine Shelly Ann Fraser-Pryce, qui avait conservé samedi dernier son titre olympique du 100 mètres, et sa compatriote Carmelita Jeter. Veronica Campbell-Brown, la plus rapide à Athènes et Pékin à chaque fois devant Allyson Felix, échoue cette fois au pied du podium.
  

Un deuxième doublé pour Bolt ?
 
La finale du 200 mètres masculin aura lieu ce jeudi avec un grand favori : Usain Bolt. Le sprinter jamaïquain tentera de conserver son titre sur le demi-tour de piste après avoir accompli cet exploit sur la ligne droite. En attendant, il a remporté sa demi-finale en 20 secondes 18 en coupant son effort dès la sortie du virage. Son partenaire d’entraînement, Yohan Blake, a dégagé la même impression de facilité pour signer un chrono de 20.01, soit deux centièmes de mieux que le Français Christophe Lemaître qui espère décrocher une médaille sur sa distance de prédilection.


   
Natalya Antyukh aura attendu d’avoir 31 ans pour décrocher son premier titre majeur. La Russe remporte le 400 mètres haies en établissant la meilleure performance de la saison et en battant son record personnel. Avec un chrono de 52 secondes 70, elle devance de sept centièmes la championne du monde, l’Américaine Lashinda Demus. Natalya Antyukh fut médaillée de bronze sur 400 mètres plat aux J.O. de 2004 avant de se reconvertir sur les haies en 2010.
 
Steve Guerdat franchit tous les obstacles
 
Deuxième titre pour la Suisse dans ces Jeux Olympiques. Après Nicola Spririg, sacrée en triathlon, le cavalier Steve Guerdat remporte le concours individuel de saut d’obstacles en réussissant deux parcours sans-faute avec sa monture, Nino des Buissonnets. Le Jurassien, qui vient de fêter ses trente ans, avait pris la troisième place de l‘épreuve par équipes à Pékin en 2008. Ce grand admirateur de Roger Federer devient le premier Suisse titré dans la discipline depuis 88 ans ! Le Néerlandais Gerco Schroder prend l’argent en battant en barrages l’Irlandais Cian O’Connor qui apporte tout de même à sa délégation sa première médaille de la quinzaine.
 
France 1 – Espagne 1
 
Les handballeurs français se hissent dans le dernier carré du tournoi olympique en battant les Espagnols 23 à 22. Ceux qu’on surnomme les Experts peuvent remercier William Accambray, qui n’avait pas joué une seule minute depuis le début de la compétition et qui signe un 7 sur 7 aux tirs en seconde mi-temps. L’arrière de Montpellier inscrit même le but de la victoire à la dernière seconde ! En demi-finale, les tenants du titre seront opposés à ? la Croatie ou la Tunisie?
 
Dans la foulée, les basketteurs français ne parviennent pas à imiter leurs collègues du hand. Les Bleus mènent au score jusqu‘à la 35ème minute avant de subir la loi des Espagnols, doubles champions d’Europe sortants. Malgré les 15 points de Tony Parker, les joueurs de Vincent Collet s’inclinent sur le score de 66 à 59. Prochain adversaire de l’Espagne : la Russie, qui l’emporte 83 à 74 contre la Lituanie. 
  *Grand Chelem de la Chine en tennis de table* 
 
Comme à Pékin, et sans surprise, les pongistes chinois remportent les quatre titres mis en jeu à Londres: deux chez les femmes et deux chez les hommes. Ce mercredi, Zhang Jike, déjà sacré en individuel, Wang Hao et Wang Tao s’adjugent la finale par équipes 3 à 0 aux dépens des Sud-Coréens, alors que les Allemands complètent le podium. Les Chinois ont raflé 24 des 28 titres décernés aux J.O. depuis 1988.
 
Cinq à bord au lieu de quatre…
 
On appelle cela le K4 puisqu’elles sont quatre dans le même kayak. Au bout des 500 mètres, sur le lac d’Eton, les Hongroises coupent la ligne d’arrivée devant les Allemandes et les Bélarusses. De leur côté, les Françaises se contentent de la huitième place avec dans l‘équipage une femme enceinte ! Marie Delattre-Demory a appris la nouvelle à ses coéquipières à l’issue de la course. “Elles s’en doutaient un peu car je dormais beaucoup, j’avais des nausées après les séances et j’avais toujours envie de faire pipi”. La naissance du bébé est prévue en mars. 

Prochain article

Sport

Voile olympique : les australiens médaillés d’or en 49er