DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : le ministre de la Santé devient Premier ministre

Vous lisez:

Syrie : le ministre de la Santé devient Premier ministre

Taille du texte Aa Aa

Le président de la Syrie choisit un ministre de la Santé pour tenter de remettre sur pied son régime affaibli. Waël al-Halqi, qui détenait le portefeuille de la Santé dans le gouvernement syrien, vient d‘être nommé Premier ministre par le président Bachar al-Assad. Il remplace Riad Hijab qui a rompu avec le régime et s’est rallié à l’opposition.

L’Iran, de son côté, essaie de mettre en place un front de soutien à son alliée régionale. Il organise une conférence internationale sur la Syrie à Téhéran. Le gouvernement iranien redoute un éclatement de la Syrie si Bachar al-Assad vient à chuter. “Tous les pays de la région et du monde, qui essaient de résoudre la crise syrienne, doivent accepter la réalité, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi. La situation politique, humaine et géopolitique de la Syrie implique que cette crise ne peut être résolue que par un dialogue politique interne”. La Russie est représentée à cette conférence de Téhéran. La Chine doit l‘être aussi. Des pays qui ne sont pas invités pour rien, puisqu’ils s’opposent à toute résolution de l’ONU condamnant le régime syrien.